Chapitre 2

CHAPITRE II MOUVEMENTS ET COMPORTEMENTS :

 

  • I/ LES ENTREES ET LES SORTIES :

 

1) Généralités :

 

Les élèves entrent et sortent dans l’Etablissement par la porte principale et uniquement à cet endroit. Ces entrées et ces sorties ne peuvent s’effectuer que lors des intercours ou des récréations.

Ainsi, les élèves mineurs ne peuvent quitter l’Etablissement qu’avec l’accord écrit de leurs parents et/ou responsables légaux (carnet de correspondance) lorsqu’ils n’ont pas cours ou quand le cours est officiellement supprimé pour la classe. Ils sont alors sous la responsabilité de leurs parents. Les élèves majeurs accompliront eux-mêmes auprès du Chef d’Etablissement les démarches nécessaires pour obtenir les autorisations d’entrée ou de sortie souhaitées et signer dans ce dernier cas les décharges en responsabilité correspondantes. Il est toutefois conseillé de profiter de ce temps disponible pour effectuer du travail personnel ou de recherche dans les lieux prévus à cet effet : CDI, salle de permanence, centre de ressources.

Les élèves non autorisés à sortir se rendront en salle de permanence dans laquelle un appel sera effectué par un assistant d’éducation.

Les élèves ne peuvent en aucun cas quitter le lycée avant la fin des cours sans autorisation de l’infirmière, du C.P.E ou du Chef d’Etablissement.

Les élèves accompliront les déplacements entre l’Etablissement et le lieu d’activité scolaire accompagnés de leurs enseignants ou de l’organisateur de la sortie.

 

2) TPE, AI, PPCP,ACTIONS PROFESSIONNELLES,… :

· à l’intérieur du lycée :

Les élèves travaillent en groupe ou en autonomie dans les lieux prévus à cet effet (CDI, Centre De Ressources, salles de TP…)

La présence à ces séances est obligatoire et sera vérifiée en début et en fin de séance.

Les déplacements d’un lieu à l’autre de l’Etablissement sont soumis à l’autorisation de l’enseignant et l’élève ne peut les effectuer sans être accompagné.

· à l’extérieur :

Les sorties des élèves, hors de l’Etablissement, pendant le temps scolaire dans le cadre des TPE doivent être approuvées par le Chef d’Etablissement qui établit à cet effet un plan de sortie.

Celui-ci comporte un certain nombre de renseignements et de recommandations, notamment : l’objet, la date, le lieu, la durée de la sortie, la ou les personnes rencontrées, le moyen de transport utilisé, les nom et prénom de l’élève concerné avec les adresses et numéros de téléphone des personnes ou services à contacter en cas d’urgence, des services de la vie scolaire au lycée, responsables légaux ou correspondants, services médicalisés d’urgence,…

 

3) Les sorties pédagogiques et/ou éducatives :

 

La présence à ces sorties est obligatoire. Les élèves qui refuseraient d’y participer devront rester au Centre de Ressources pour y effectuer un travail supplémentaire à rendre à l’enseignant en charge de la sortie.

 

  • II/ LES MOUVEMENTS INTERNES DANS L’ETABLISSEMENT :

 

Pendant les heures de cours, et en dehors des heures de cours, aucun élève ne doit demeurer dans les couloirs aux abords des salles, ni se trouver sans autorisation dans ces salles ou dans l’enceinte des installations sportives, professionnelles et technologiques (secteur hôtelier vestiaire compris). Aucun comportement bruyant ne sera toléré à proximité des salles de cours. Les élèves sont invités à se diriger vers la salle de permanence, le centre de ressources, le CDI ou la cafétéria.

Les mouvements d’élèves vers les installations sportives s’effectueront selon le trajet le plus direct, sous leur propre responsabilité et sous réserve d’une autorisation parentale pour les mineurs.

Les élèves sont sous la responsabilité des enseignants du début à la fin du cours.

- lors des déplacements dans l’Etablissement : toilettes, infirmerie etc.

- pour les hôteliers dès l’arrivée et jusqu’au départ des vestiaires.

La salle des professeurs est strictement réservée à l’ usage de ces derniers.

En application du décret n° 96-378 du 6 mai 1996, le fait de pénétrer dans l’enceinte d’un Etablissement scolaire, public ou privé, sans y être habilité en vertu des dispositions législatives ou réglementaires ou sans y avoir été autorisé par les autorités compétentes est puni de l’amende prévue pour les contraventions de cinquième classe.

Modifier le commentaire 

par admin marguerite-yourcenar le 05 oct. 2016 à 21:19

Haut de la page